Page d'accueil

Accueil > Circuits Equateur > Montagne > Trek au pied des géants

Trek au pied des géants

Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement la visite en images, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :
1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou
2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.
3wkom referencement


Ce programme bien rempli est destiné à ceux qui ont peu de temps et privilégient la découverte des paysages par la marche. Des volcans endormis ou actifs offrant une vue panoramique sur le pays aux villes et villages animés, une immersion au le coeur de l'altiplano, au pied des géants.

 

Points forts
• Un circuit de 15 jours pour découvrir la'ltiplano, ses montagnes et ses hommes.
L'ascension de plusieurs "4000" et le passage à plus de 5000 mètres.

Itinéraire

J 1 - L/ Quito - Visite de la ville - Cuicocha

Implantée sur un groupe de collines verdoyantes, Quito jouit d’un climat délicieux ; fourmillante d'activité, c’est l'une des plus belles villes d’Amérique du Sud. Ses multiples églises et palais coloniaux témoignent d'un passé très riche. Nous nous dirigerons vers le Panecillo, petite colline dominant la ville, où est installée une immense statue religieuse. Très belle vue. Puis visite complète du centre colonial de Quito, classée au patrimoine de l’humanité par l’Unesco : la cathédrale et le Sacré-Cœur, l’église de la Compagnie, celle de San Francisco et son cloître, autant de chefs-d'œuvre de l'art baroque. De l’or et de l’argent à ne plus savoir qu'en faire. Dans l’après-midi, transfert à la laguna (lac) Cuicocha (3 h de route).

J 2 - M/ Cuicocha - Cotacachi - Peguche - La Esperanza

La laguna, d'où émergent deux îlots, est installée dans le cratère (caldera) du volcan du même nom qui s'est formé sur les flancs du volcan Cotacachi (4936 m). Les bords du cratère présentent une flore très variée et offrent de magnifiques vues sur l'ensemble de la province d'Imbabura. Par un bon sentier, nous en faisons le tour, l'altitude modeste nous permet un début d'acclimatation en douceur. De la partie la plus haute (3486 m), nous profitons d'une très belle vue d'Otávalo et du volcan Imbabura. Dans l’après-midi, visite du village de Cotacachi (fabrication de cuir) et du village de Peguche (artisanat), connu également pour sa cascade sacrée. Transfert à La Esperanza (1 h de route).

 

J 3 - Me/ La Esperanza - Cubilche - La Esperanza

Randonnée vers le village de Zuleta, sur les contreforts cultivés et habités de l’Imbabura, et ascension en traversée du volcan Cubilche. Ce parcours inédit permet de pénétrer une zone reculée peuplée exclusivement d’Indiens et d’adminirer les patchworks qui dessinent l'horizon dans un arc-en ciel de couleurs verdoyantes. Retour (30mn).

 

J 4 - J/ La Esperanza - Zuleta-San Pablo - Otavalo

Tôt le matin, transfert (30 mn) au village de Zuleta, nous allons découvrir la belle région habitée par les indiens Imbayos et Cayambe, qui cultivent de façon traditionnelle leurs multiples parcelles accrochées au flanc des volcans Cayambe, Imbabura et Cusin. Magnifique paysage de damier de cultures parsemés de forêts d’eucalyptus.Retour à Otavalo (30mn).

 

J 5 - V/ Otavalo - Fuya Fuya - Lechero - Otavalo

Tôt le matin, transfert (1 h) aux lagunas Mojanda, où nous attaquerons la courte ascension du Fuya Fuya (4263 m). Nous oublierons vite la raideur du sentier grâce aux splendides panoramas que nous offre ce volcan sur les lacs en contrebas, le volcan glaciaire Cayambe juste en face et les autres hauts volcans au loin. L’après-midi, petite balade du Lechero, plante sacrée des indigènes, dans les hauteurs d’Otavalo avec une vue à 360° sur la région.

 

J 6 - S/ Otavalo (marché) - Quito

Le samedi, c’est Otávalo et nulle part ailleurs. Un des grands moments du voyage. Toute la région est présente à ce rendez-vous hebdomadaire, auquel s’est consacrée une grande partie du village, pour faire le commerce de tout ce que l’on peut imaginer. Il y a évidemment de nombreux visiteurs, mais le déplacement en vaut la peine. Les habitants ont su conserver un mode de vie et des traditions originales, avec une très importante production artisanale, de tissage notamment, que les hommes diffusent par colportage dans le pays et le monde entier. Dans l’après-midi, transfert à Quito (2 h 30).

 

J 7 - D/ Quito - Pichincha - Lasso

Tôt le matin, nous partirons vers le volcan Guagua Pichincha. Ce volcan, qui domine directement Quito, est connu pour ses manifestations, qui ont parfois empli le ciel de nuages de cendres et dont le cratère présente en permanence d’indéniables signes d’activité : fumerolles, dépôts de soufre, eau bouillonnante. Nous arriverons au départ de notre balade, situé à 3750 mètres d'altitude, après environ 2 h de route et de piste. De là, nous partons à pied en direction du refuge, puis du cratère (1,5 km de diamètre et 700 m de profondeur), pour enfin atteindre le sommet principal du Pichincha. Transfert à Lasso (2h).

 

J 8 - L/ Refuge Iliniza - Urbina

Court transfert (30 mn) jusqu’au bout de la piste, surnommé « la Virgen » (4020m). L’ascension vers le refuge, situé à 4750m, base sommitale des 2 Ilinizas (le Sud avec son glacier de 5260m et le nord rocheux de 5116m), que nous atteindrons après 3 à 4 heures de marche facile nous permet de bénéficier d’un panorama superbe de toute « l’allée des volcans ». Nous traverserons une forêt de polylepis, également appelé « arbre de papier», endémique de l’Equateur.Descente, puis transfert (3 h) à Urbina dans l’après-midi.

 

J 9 - M/ Urbina - Refuge Chimborazo - Baños

Tôt le matin, transfert en véhicule (1 h 30) jusqu'à 4800 mètres, altitude à laquelle s'arrête la route, puis à pied jusqu’au refuge Edward-Whymper que nous atteindrons après environ 1 h 30 de marche. A 5000 mètres, c'est le plus haut refuge (relativement) confortable du monde. Depuis le refuge, nous nous dirigeons vers les aiguilles Whymper, à 5300 mètres d'altitude. Casse-croûte face au géant de l’Equateur. Puis, dans l’après-midi, balade sur les pentes du Chimborazo, au milieu des lamas, et peut-être quelques vigognes. Transfert à Baños (3 h).

 

J 10 - Me/ Baños

Ville thermale réputée pour ses piscines d'eau chaude et le voisinage du splendide volcan Tungurahua (5016 m), un petit coin de paradis où l’on a l'impression que le temps s’est arrêté. Située dans une zone subtropicale à 1800 mètres d’altitude,
Le matin, petite balade dans les environs de Baños au milieu des plantations de canne à sucre, de mandarines et de mûres (3 à 4 h de marche). Puis découverte du centre-ville, de sa cathédrale, des ateliers de balsa et tagua (ivoire végétal).

 

J 11 - J/ Baños - Quilotoa - Lasso

Transfert (4 h) à Quilotoa. Nous partons découvrir cette magnifique région de la cordillère occidentale autour de la célèbre laguna Quilotoa (3900 m) au fond de son cratère. Nous pourrons admirer des paysages andins étonnants et de toute beauté, des pentes de montagnes ornées de petites parcelles de culture, la plaine semi-désertique parsemée de moutons et sillonnée de grands canyons. Petite randonnée de 2-3h. Dans l’après-midi, transfert à Lasso (2h), à l’entrée du parc du Cotopaxi.

 

J 12 - V/ Lasso - Refuge Cotopaxi/Ascension - Quito

Nous entrons dans le parc national du Cotopaxi (30mn) pour découvrir le páramo andin (végétation basse d'altitude à la riche flore) au pied de ce volcan actif le plus haut du monde, dont le cône couvert de neiges éternelles culmine à 5897 mètres. Nous commençons la montée vers le refuge depuis l'issue de la route située à 4600 m d'altitude. Du refuge (4850 m), nous irons découvrir le glacier, impressionnant mais facile d’accès. Puis, dos au volcan, nous descendrons à travers le páramo, où passent de nombreux troupeaux de chevaux sauvages, en direction de la lagune Limpiopungo, située au pied du Rumiñahui. Retour à Quito dans l’après-midi (3 h de route).

 

 

 



<< Retourner à Montagne



Trek Equateur