Page d'accueil

Accueil > L'Equateur à la carte > Les Andes > Ascension du volcan Chimborazo

Ascension du volcan Chimborazo

Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement la visite en images, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :
1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou
2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.
3wkom referencement


Le Chimborazo, qu'on dit être le sommet le plus éloigné du centre de la terre, est un superbe challenge, pour montagnard bien entraîné. Le confort général du voyage et l'acclimatation particulièrement soignée de ce programme court permettent de mettre toutes les chances de succès de notre côté pour cette ascension.

 

Points forts
• Une acclimatation optimale pour l'ascension du Chimborazo.
• Un guide de montagne pour deux participants au Chimborazo.
• Le confort (pas de campement).
• Une approche facille depuis Quito.

Itinéraire


J 1/ Quito - Volcan Pichincha - Vallée Chillos

Tôt le matin, nous partons vers le volcan Guagua Pichincha. Ce volcan, qui domine directement Quito, est réputé pour ses manifestations, qui ont parfois empli le ciel de nuages de cendres et dont le cratère présente en permanence d'indéniables signes d'activité : fumerolles, dépôts de soufre, eau bouillonnante. Nous arrivons au départ de notre balade, à 3750 mètres d'altitude, après environ 2 h de route et de piste. De là, nous partons à pied en direction du refuge, puis du bord du cratère (1,5 km de diamètre et 700 m de profondeur), pour enfin atteindre le sommet principal du Pichincha. Descente, puis transfert (2 h30) à Chaupi.

 

 

J 2/ Vallée Chillos - Pasochoa - Lasso

Court transfert (1 h 15) jusqu’au bout de la route. L’ascension vers le sommet, que nous atteindrons après 3 à 4 heures de marche facile, nous permet de bénéficier d'un panorama superbe de toute “l'allée des volcans”. Descente, puis transfert (1 h) à Lasso.

 


J 3/ Volcan Iliniza Nord - Lasso

Montée en véhicule (1 h) le plus haut possible, puis début de l'ascension. Dans la Cordillère occidentale, faisant presque face au Cotopaxi, le mont Illiniza — ou plutôt, les Illinizas, car il y a deux sommets — est hérissé de sombres pitons de lave (necks). Itinéraire sans difficulté technique particulière, il faut "mettre les mains" à quelques endroits. Très belle vue sur le Cotopaxi et sur l'Iliniza Sur, tout proche jumeau du Norte, avec ses petits glaciers suspendus. Outre ses grandes qualités de mirador, l'Illiniza constitue l'étape suivante dans notre acclimatation. Transfert 2h30 à Chugchilan.

 


J 4/ Quilotoa - Urbina

Nous partons découvrir cette magnifique région de la cordillère occidentale autour de la célèbre laguna Quilotoa (3900 m) au fond de son cratère. Nous pourrons admirer des paysages andins étonnants et de toute beauté, des pentes de montagnes ornées de petites parcelles de culture, la plaine semi-désertique parsemée de moutons et sillonnée de grands canyons. Petite randonnée de 2-3h.
Nous reprenons notre route en direction du Sud (4h), destination Urbina.

 


J 5/ Urbina - Refuge Chimborazo

Transfert en véhicule (1h30 h) jusqu'à 4800 mètres, altitude à laquelle s'arrête la route ; il reste une petite heure jusqu'au refuge Edward-Whymper. A 5000 mètres, c'est le plus haut refuge (relativement) confortable du monde. Suivant la météo et l'humeur, nous pourrons monter en direction des "aiguilles de Chamonix" ou "aiguilles Whymper" pour admirer l'itinéraire du lendemain ou nous reposer aux environs du refuge.

 

J 6/ Sommet Chimborazo - Quito

Départ très tôt (aux environs de minuit). Il faut être en forme pour tenter l'ascension du Chimborazo (1300 m de dénivelée au-dessus de 5000 m). Ce n'est pas si facile, glaciaire pour les deux tiers, mais quel bel objectif de gravir le point culminant du pays, qui fut aussi la plus haute montagne de la terre… avant la découverte de l'Himalaya. Transfert à Quito (4 h).

 

 



<< Retourner à Les Andes